But ultime.

Marc a gagné. Tel Livingstone à la recherche des sources du Nil, il a dompté l’Yser jusqu’à Stavele. Notre Nil à nous n’y était plus qu’un petit pipi de 10m, juste de quoi faire demi-tour avec notre paquebot.

Quand nous avons expliqué à l’éclusier que nous voulions aller vers Stavele, il a dit à Marc, avec un grand sourire et son accent prononcé : “Toi, tu viens de loin, mais tu connais bien le boutique”. Il voulait bien sûr parler de la tenancière du restaurant ‘T Hof van Commerce, appelée familièrement et gentiment “Dikke tet”.

Au retour, notre taud qui était déjà bien mangé par le soleil n’a pas résisté aux branches d’arbres. Marc s’est donc transformé en petite cousette.

Share

4 réflexions sur « But ultime. »

  1. Zut, ce sera pour une autre fois. J’aurai tant voulu avoir la photo…partie remise.
    Merci pour toutes ces belles photos. Après les masques, la couture n’a plus aucun secret pour Marc. Bon travail.
    Demain après-midi,je serai à Huy

  2. Vous nous aviez promis du plus rigolo. Chose faite !
    Beau parcours !

  3. Je suis surpris des distances que vous savez parcourir ! Ma fille Annemie habite à Stavele,moi je passe quelque jours avec 2 petits fils(16 ans). J’aurais voulu venir vous saluer, ce sera pour une autre fois! Bonne continuation!
    Frans.

  4. La recherche de sensations fortes a mal tourné….La patronne de l’établissement a été fatale à la capote du bateau… Que ceci soit une leçon pour l’avenir…

Les commentaires sont fermés.