Archives du mot-clé Petite Saône

La croisière s’amuse…

Nous comprenons maintenant pourquoi il y a tant de sociétés de location de bateaux sur la Saône. Il n’y a pratiquement pas de difficultés, de temps en temps une écluse pour touriste,  aménagée pour faciliter le passage : rétroviseur et bittes d’amarrage à profusion. Grand avantage pour nous, il y a beaucoup plus d’amarrages possibles le long du trajet.

Aujourd’hui, nous avons terminé notre “contournement de Reims”, et sommes donc revenus sur le parcours initialement prévu.

Les éclusiers n’ont pas fait grève sur la section où nous étions, merci à eux.

Sur la photo du GPS, vous pouvez constater que nous avons accompli nos premiers 1.000 km.

Quel service !

Nous avons profité de la halte de Corre pour nous rafraîchir, nous reposer, faire une petite lessive et faire des grosses courses.

Dans ce village de 600 âmes, il y a un petit Intermarché, à environ 1 km du port. A l’entrée du magasin, une pancarte : “On vous ramène vos courses”. Je demande les conditions : “Vous mettez dans votre chariot, vous passez à la caisse et on charge la marchandise”. J’ai demandé si je pouvais être considérée comme marchandise… et bien oui, pas de problème, Madame. Le brave homme a même eu la courtoisie de descendre nos achats jusqu’au bateau. Pendant ce temps, Marc changeait l’essuie-glace.

Après cela, nous sommes partis sur la Petite Saône. La vitesse moyenne augmente sensiblement quand il y a moins d’écluses.

 

La pêche miraculeuse

Nous avons quitté ce soir le magnifique Canal des Vosges. Demain ou après, nous entamons la Petite Saône.

Aujourd’hui, au péril de ma vie, j’ai récupéré une bouée ronde, toute neuve, l’étiquette y était encore. Nous avons pensé : “C’est en compensation de notre drapeau volé à Sedan”.

Et puis, oh surprise, 10 km plus loin, Marc effectue une marche arrière tonitruante : “Prends la gaffe, tu peux l’avoir”. Une hampe et un drapeau. Non, ce n’était pas un belge, mais un canadien qui n’était pas dans l’eau de longue date.

Amarrage cul à quai, à Corre !