Kompromiss

Un bateau allemand montait en direction de Verdun, gare terminus de la Meuse pour l’instant, et retournait à Cologne. Peut-être était-il au courant de la situation, mais nous ne le savons pas.

La devise de son bateau était “Kompromiss”. Nous avons ri sous cape en le croisant  : son retour parait bien compromis.

En arrivant à Anseremme ce midi, nous avions espéré nous amarrer sur un long quai  protégé du soleil par de grands arbres touffus. Nous aurions pu facilement nous mettre à couple de bateaux inoccupés. Ce qui nous a été refusé. Nous sommes dans la darse du port d’Anseremme, où il n’y a pas la moindre trace d’ombre. Heureusement, nous sommes bien équipés avec notre petit airco.

Par ces fortes chaleurs, la solidarité est un vain mot. Bien belle mentalité !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *